Copyright 2013
Bruno Julhiet

Les expositions au fil du temps

Espace Glauser - 1990


Dans une ancienne usine de construction de montgolfières dont les charpentes sont toujours intactes, je réalise ma première exposition. Le trac est là bien présent, j’apprends aussi à « oser me montrer ».









La Haute Bastide, Luberon - 1999


Lieu de travail privilégié, lieu de vie unique, dans mon atelier du Luberon.
Une expo au milieu des lavandes animée par la musique des abeilles et des cigales, dans la lumière transparente du ciel ; je vis une vraie sensation de légèreté.








Artkraft - 2003


Dans la nouvelle Athènes du 9ème arrondisesment, la galerie Artkraft.
La série des sculptures « les équilibres » obtient un vrai succès : minceur des tiges, souplesse des Buis d’Amérique, assemblage sous formes multiples…









L’Orangerie de Versailles - 2004


1999, la grande tempête. Le Parc de Versailles est particulièrement touché.
Dix-huit des plus beaux arbres abattus, disposés en épi devant le Grand Trianon, sont vendus aux enchères devant plus de 500 visiteurs… Achat d’un pin Laricio de 11 mètres, souvent peint par Corot.
5 ans plus tard, le conservateur du Parc organise à l’Orangerie une exposition sur le thème « Qu’avez-vous fait de nos arbres, trésor du patrimoine Français ? ». J’expose 6 œuvres.







Les Insolites 1 au Bastille Design Center – 2008


Une exposition dans l’espace magique du Bastille Design Center, ancien entrepôt de pièces métalliques. J’assume à la fois la fonction de sculpteur et de scénographe en invitant trois autres artistes (peinture, photographie, poésie).
Les sculptures sur bois se fondent avec les anciens comptoirs en bois de cet espace. Nombreux échanges sur les sculptures mais aussi explications aux personnes intéressées sur les bois, leur nature, leur teinte, etc.









Les Insolites 2 au Bastille Design Center – 2012


Revenir dans ce lieu enchanté, quelle joie ! quelle nouvelle aventure !
Une exposition qui garde ses atouts mais s’affine dans sa conception, sa visualisation… Une nouvelle scénographie, un choix des œuvres et une disposition de l’espace par un commissaire d’exposition, les mêmes artistes mais aussi des nouveaux…
Mon travail se densifie dans le tracé des formes, la simplicité des courbes, le choix des bois, les formats choisis.